Eléna Rubino

Née à Mulhouse, Eléna Rubino a commencé l’étude du violon à l’âge de 6 ans dans la classe de Josselyne Texier au CRD de Belfort. A l’âge de 14 ans elle part étudier au CRD de Dijon, dans la classe d’Anne Mercier. Elle y obtiendra en 2009 son DEM à l’unanimité et en 2010 son prix de perfectionnement mention TB. En 2012 elle intégrera la classe de Raphaël Oleg à la Haute Ecole de musique de Bâle ou elle obtiendra en 2015 sa licence.

Parallèlement, elle étudie le piano dès l’âge de 7 ans dans la classe de Claude Ruyer au CRD de Belfort ou elle obtiendra en 1999 une 1ère mention au Grand Concours National du Royaume de la Musique sous l’égide de Radio France, en 2007 son DEM 1ère nommée à l’unanimité avec les félicitations du jury et en 2013 son Diplôme de Concert 1ère nommée à l’unanimité. En 2008 elle étudiera dans la classe de Rena Shereshevskaya au CRD de Colmar.

Elle a participé à de nombreuses master-classes avec Patrick Cohën-Akenine, Annick Roussin, Didier Lockwood et à aussi profité des précieux conseils de Gérard Wyss.
Eléna a eu l’occasion de se produire en tant que soliste au violon et au piano en France, Russie, Suisse et Italie.

En 2007, elle a la chance d’être la dédicataire de la pièce Echoing Forest II pour violon et piano de Fuminori Tanada.

En 2013 elle est sélectionnée en tant que jeune talent Belfortaine pour représenter la musique Française à Saint-Pétersbourg. Elle aura l’occasion de faire un « double récital » ou elle jouera en première partie du violon et en deuxième partie du piano. Claude Bourg sera la directrice de ce projet parrainé par Frédéric Lodéon.

De 2017 à 2019 elle participe au spectacle « Charly et ses drôles d’industriels » aux Dominicains de Haute-Alsace et y fait redécouvrir la musique oubliée de Charles Koechlin.

Parallèlement à son activité classique, Eléna s’intéresse à d’autres styles de musique tels que le jazz manouche avec le Mito Loeffler ensemble, ainsi que le jazz et s’est produite au Festival International de Jazz de Colmar en 2008 et 2013.

La musique de chambre occupant une place importante dans sa vie, elle joue régulièrement avec le quintette de musique d’Europe centrale « Les Boublitchki’s » qu’elle a rejoint au violon en 2010. Le groupe a constitué son identité musicale autour de nombreux morceaux traditionnels, mais aussi de compositions issues du grand répertoire classique (Bartok, Sarasate, Kachaturian, Kodaly…).
Eléna forme aussi avec le pianiste Clément Rataud un duo violon-piano. Le désir de créer des projets éclectiques leur permet d’aborder un répertoire riche et varié, allant de la musique classique aux créations contemporaines en passant par le tango, afin de toucher un large public.

S’intéressant à la composition, elle est depuis 2014 membre de la SACEM en tant qu’auteur, compositrice, interprète. Elle écrira à l’occasion de son récital de licence la pièce pour violon et piano « Des-équilibres » et en mai 2016 Eléna participera au concours international Léopold Bellan de Paris où elle obtiendra le 3ème prix grâce à sa pièce « Métempsychose » pour violon et piano. La pièce, qui est un tango pour violon et piano, a eu la chance d’être créée lors du Festival Paris Banlieues Tango en novembre 2017 ou elle fût très bien accueillie par le public.
Aimant explorer différents genres musicaux, elle a également sorti son premier disque de chansons françaises dont elle a écrit les paroles et la musique s’intitulant « Apparences », en août 2016.

En 2018 elle a eu l’opportunité de tourner dans la série chinoise « Youth Cantabile » ou elle interprète le 1er mouvement du concerto pour piano de Robert Schumann.

La pratique orchestrale reste pour elle d’une grande importance et lui permet de s’ouvrir à d’autres répertoires et de rencontrer de grands solistes (Fazil Say, Nicholas Angelich, Nemanja Radulovic, Ramon Vargas…) ainsi que de jouer dans de belles salles (Opéra Garnier, Opéra Bastille, Philarmonie de Paris, Salle Gaveau, Théâtre des Champs-Elysées, Château de Chambord, Auditorium de Dijon, Stadtcasino Basel, Emirates Palaces Abu Dabi…).

En mai 2015 elle intègre l’orchestre symphonique Collegium Musicum Basel en tant que 1er violon tutti et depuis novembre 2017, Eléna est titulaire de l’orchestre Pasdeloup en tant que violoniste tuttiste.

Elle se joint aussi régulièrement aux pupitres des violons avec l’Orchestre Symphonique de Mulhouse ,l’Orchestre Symphonique de Tours, l’Orchestre « Da Vinci Symphonic Orchestra » à Bâle et l’Orchestre Symphonique du Jura (OSJ en Suisse).

_DSC4812 - copie